La demeure nobiliaire

La demeure nobiliaire

Tout l'étage nobiliaire du palais, en particulier les chambres qui donnent sur le Lungarno, est disposé selon les critères qu'il faut valoriser et son caractère de résidence nobiliaire et proposer un exemple de ce qui devait être l'aspect de l'habitation d'une importante famille pisane du dix-neuvième siècle, aménagé par de non négligeables œuvres et objets d'art inoubliables.

Le palais expose donc soit-même, dans un fort et nécessaire entrelacement d'ambiances vécues en famille, œuvres-d'art et objets de décoration d'un intérêt historique artistique non trivial, qui ramène à une atmosphère de l'époque. L'aménagement scénique des salles qui donne sur le jardin, à partir de la médaillerie, on entend par contre suggérer en grandes lignes la configuration de l'ambiance de l'étude et loisir intellectuel de l'avocat Ottavio Simoneschi (Pise 1890-1960), à laquelle passion ce palais doit beaucoup, ayant la Fondazione acquise la plupart de ses collections en 2006. De l'entrée imposante se dénoue en donnant sur le Lungarno, à travers la Salles à Jeux, celle de la Musique et celle de la Salle à manger, la fuite de salles et salons de l'aile "de représentation", typique des grandes demeures nobiliaires de cette période. Les salles, avec décorations pittoresques allant de la moitié du XVIIIe siècle au début du XXe siècle, sont décorées de meubles de diverses époques, selon le goût éclectique du temps. Les meubles proviennent de la famille Giuli, dernier propriétaire du palais, des collections Simoneschi et d'autres palais nobles toscans y créent, comme dans la Salle de la Musique et dans la Salle à manger, ambiance de grande suggestion. Les peintures qui complètent l'aménagement de Palazzo Blu ont été choisies en tenant compte des goûts de l'époque, inspirés souvent aux traditions locales et aux ambitions familiales.

All Rights Reserved